Creation de regards Falaise

Vous avez besoin de la création de regards d’assainissement à Falaise ? Notre maçon peut s’en occuper !

07 57 90 45 44

création de regards {city]

maçon canalisation Falaise

Un regard constitue un accès pour contrôler et entretenir votre système d’assainissement en regroupant tous les tuyaux. Il est aussi parfois le moyen de changer la direction d’une canalisation. Notre entreprise de maçonnerie à Falaise est en mesure de réaliser la création de regards dans votre système d’assainissement individuel.

Notre maçon met en place plusieurs regards sur une installation d’assainissement individuel qui peuvent être faits de béton ou de plastique. Ces matériaux présentent l’avantage d’être particulièrement résistants et de durer dans le temps. Ils garantissent également un excellent maintien au sol en plus d’une très bonne étanchéité. Notre professionnel choisit le matériau le plus adapté en fonction de chaque situation. Dans tous les cas, l’ensemble des regards et des canalisations sont conçus avec le même matériau afin d’obtenir les meilleures jonctions possible.

Pour la création de regards à Falaise

CONTACTEZ-NOUS AU

07 57 90 45 44

Une fois le matériau choisi, il faut déterminer leur emplacement. Il est nécessaire d’avoir un regard à chaque endroit qu’il faut contrôler ou entretenir. C’est pourquoi, en règle générale, notre maçon à Falaise en positionne un :

– Au début de traitement, c’est que l’on appelle le regard de répartition. Il contient une entrée pour recevoir les eaux prétraitées et plusieurs sorties vers les filières de traitement
– À la fin du traitement des eaux usées, il s’agit du regard de bouclage
– Au niveau de la pompe de relevage s’il y en a une

Quand il est nécessaire de changer de direction à la canalisation, notre maçon met en place des tés, des boîtes de branchement et d’inspection qui sont de petits regards d’une dimension de 20 x 20 ou 30 x 30 cm.
À chaque fois, notre maçon veille à ce que le bas du regard soit au fil d’eau afin qu’elle puisse s’écouler naturellement. Si ce nécessaire, il effectue une rehausse de manière à ce qu’il arrive au niveau du sol. Enfin, la partie haute est légèrement au-dessus du niveau du sol dans le but de créer une petite pente, indispensable pour le bon écoulement de l’eau.

Création de regards à Falaise

Ces choix préalables terminés, notre maçon peut procéder à la pose de regard d'assainissement à proprement parler qui comprend les étapes suivantes à suivre rigoureusement :
– Creuser à l’emplacement du regard
– Étaler du sable et du gravillon dans le fond
– Damer
– Poser le regard en s’assurant de sa mise à niveau par rapport au sol, aux pentes d’écoulement et à l’horizontal.
– Préparer le regard à recevoir les tuyaux
– Emboîter le tuyau dans le regard
– Réaliser l’étanchéité entre le tuyau et le regard
– Si nécessaire, mettre en place une pompe de relevage

Toutes ces étapes nécessitent de solides connaissances afin de bien les réaliser et que vos regards assurent parfaitement leur rôle et que l’eau puisse s’écouler correctement. Notre maçon est habitué à effectuer ce type de prestation alors n’hésitez pas à prendre contact avec notre entreprise de maçonnerie afin de convenir d’un rendez-vous pour qu’il étudie votre système d’assainissement et puisse vous remettre un devis de création de regards à Falaise.

Voir +

Falaise

En géographie et en géomorphologie, une falaise est, selon la définition proposée par le géographe André Guilcher[1] et communément admise dans la littérature[2], un escarpement en pente forte (entre 15 ° et le surplomb) et de hauteur variable, non couvert de végétation, créé par l'érosion marine le long d'une côte (le sens spécialisé se distingue donc du sens usuel, dans lequel le mot falaise s'applique à n'importe quel escarpement rocheux, y compris loin du littoral) et dont le pied se raccorde ordinairement à une plate-forme d'abrasion.

La côte rocheuse, qui peut être en pente douce, se distingue de la falaise, cette dernière n'étant pas spécifiquement constituée d'une roche cohérente (par exemple dune littorale, dune perchée). Il ne faut ainsi pas confondre la vraie falaise et la fausse falaise (côte rocheuse au versant à pente convexe uniquement façonnées à la base par la mer, côte de submersion avec la mer baignant d'anciens flancs de collines ou de montagnes partiellement recouverts par les eaux, versant d'une falaise dont le modelé est uniquement continental, voire la partie d'une falaise éboulée en masse tombée à son pied).

Une falaise plongeante (versant des fjords, calanques, avec ou sans encoche basale) qui résulte généralement de l'ennoiement récent d'un abrupt tectonique ou continental, n'a pas de plate-forme d'abrasion car elle disparaît rapidement sous la mer[3].

Zonage d'assainissement

En France, le zonage d'assainissement est un document établi au niveau communal ou intercommunal, ainsi que son élaboration, consistant à définir pour l'ensemble des zones bâties ou à bâtir le mode d'assainissement que chacune a vocation à recevoir.

L'alternative pour chaque portion du territoire est d'être définie comme zone d'assainissement collectif ou non-collectif. Ce choix induit que la prise en charge et la gestion des installations sera publique, faite dans le cadre réglementaire de l'assainissement collectif et financée par redevance, ou privée. Ce zonage n'implique pas nécessairement le choix de techniques d'assainissement collectif ou individuel, puisqu'il n'interdit pas aux personnes privées en zone d'assainissement non collectif de mettre en place un traitement commun de leurs eaux usées. Il réserve cependant les outils réglementaires qui facilitent la mise en place d'un assainissement collectif aux zones alors définies.

Dans le cadre de la Loi sur l’Eau du 3 janvier 1992[1] et du décret no 94-469 du 3 juin 1994[2] relatifs aux eaux usées urbaines, les communes ont pour obligation de mettre en place un zonage d’assainissement collectif et non collectif. Ce zonage doit être soumis à enquête publique avant d’être approuvé en dernier ressort par le Conseil municipal.



Call Now Button